Recherche
Accueil > CinémAction > N° 134 Croyances et sacré au cinéma



N° 134 Croyances et sacré au cinéma
Agnès Devictor et Kristian Feigelson
Ref. produit : 4389
Code ISBN : 2-84706-312-7
Peu de livres, publiés durant ces dernières décennies interrogent la relation entre le cinéma et la croyance, que celle-ci renvoie à une idée religieuse ou profane, à une relation entre le visible et l'invisible.

Télécharger le sommaire   
 
 
 
 
 


Quantité  

24.00 €  
22.80 € 


Page en favoris
  Retour

En sollicitant aux côtés de critiques, d'historiens du cinéma, de théologiens, de philosophes, de sociologues, des spécialistes de l'image, cet ouvrage ambitionne d'explorer, par une pluralité de regards et d'analyses, cette relation complexe et toujours féconde entre cinéma, croyance et sacré, de Rossellini à Pasolini en passant par Dreyer, Bresson, Bergman, Godard ou Kieslowski, entre inspiration judéo-chrétienne ou islamique.
Agnès Devictor : maître de conférences à l'université d'Avignon et des Pays du Vaucluse et membre du Laboratoire Culture Communication-Centre Norbert Elias, dirige depuis 2006 le programme « Cinéma » de l'Institut français de recherche en Iran (IFRI). Auteure de Politique du cinéma iranien, de l'âyatollâh Khomeyni au  président Khâtami, Editions du CNRS, 2004. A participé à de nombreux ouvrages collectifs.  A organisé différentes programmations sur le cinéma iranien pour des festivals en Europe.  
Kristian Feigelson : maître de conférences (HDR) à l'Institut de recherche cinéma audiovisuel (Sorbonne Nouvelle), est sociologue associé au Centre de sociologie du travail et des arts (EHESS). A publié différents ouvrages.
 
N° 134 Croyances et sacré au cinéma

Articles similaires
Les articles suivants sont similaires à celui-ci.
CinemAction n°160 : La Bible à l'écran
24.00 €
  N° 160 : La Bible à l'écran Collectif

Ce numéro de CinémAction aborde l’adaptation, la transposition ou l’utilisation des récits de la Bible au cinéma, avec une certaine littéralité par le péplum ou de façon métaphorique, allusive ou symbolique par la production filmique en général. Différents genres sont ici traités : la reconstitution historique, le western, le cinéma bis italien, les sagas comme Star Wars ou les innombrables biopics sur Jésus.
Des philosophes, des hébraïsants, des biblistes et des critiques de cinéma analysent les films qui abordent ces textes fondateurs, très connus et amplement méconnus. De Cecil B. DeMille à Pasolini, de Lucas et Scorsese à Tarkovski, Kieslowski, Aronofsky ou Terrence Malick, ce  numéro montre la richesse, la variété et l’importance de l’inspiration biblique qui, après avoir irrigué la littérature mondiale, féconde largement le cinéma d’aujourd’hui. 

Télécharger le sommaire   



 > Sélectionner
 > Plus d'infos