Recherche
Accueil > Histoire générale > La bataille des généraux



La bataille des généraux
Martin Blumenson
Ref. produit : 560
Code ISBN : 2-85480-510-0

Si l'on en croit le général Omar Bradley, c'était l'occasion unique qui se présente à un commandant une fois par siècle, la possibilité d'encercler les armées ennemies opposées aux Alliés et les détruire en Normandie.

 
 
 
 
 


Quantité  

18.29 €  
17.38 € 


Page en favoris
  Retour

Trois mois après le débarquement du Jour J, le 6 juin 1944, les Allemands étaient tombés dans une nasse et pouvaient être anéantis dans la poche de Falaise. Si les Alliés fermaient la trappe assez vite à cet endroit, sans nul doute ils termineraient la guerre en Europe de l'ouest par une victoire éclatante. Mais ils échouèrent ! Des erreurs au niveau le plus élevé de l'armée : la poursuite de buts contradictoires ; des conflits de personnes au sein de la coalition et des désaccords dus à des frictions entre des chefs aux tempéraments inconciliables ont permis aux Allemands de s'échapper. Dans une nouvelle tentative pour les piéger devant la Seine, les Alliés échouèrent encore et pour les mêmes raisons. Rétrospectivement, il est certain que les objectifs géographiques des Alliés, leur désir de libérer le territoire, les ont empêchés de se concentrer sur la nécessité de battre l'ennemi jusqu'à sa défaite complète. Et conséquence malheureuse, la guerre durerait encore huit longs mois. Le regard neuf et sans concession porté par Martin Blumenson sur les généraux Eisenhower, Montgomery et Bradley, remet en question la manière habituelle de les dépeindre et donne un autre relief au récit de la bataille de Normandie. Cette étude approfondie éclaire remarquablement l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. La bataille des généraux modifie notre appréciation de l'action des militaires dans un conflit mondial.
 
La bataille des généraux